LA SANDALETTE DE PLOUHA
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Plus les papillons ont de jolies couleurs vives, moins c’est une bonne nouvelle

Aller en bas

Plus les papillons ont de jolies couleurs vives, moins c’est une bonne nouvelle Empty Plus les papillons ont de jolies couleurs vives, moins c’est une bonne nouvelle

Message par Admin Ven 25 Sep - 19:34

Plus les papillons ont de jolies couleurs vives, moins c’est une bonne nouvelle Sans4891

Par Julie-Solveig SAINT-GERMES

Selon une étude publiée ce jeudi 24 septembre, la résistance des papillons au changement climatique pourrait être liée à leur capacité à bien réguler leur température corporelle qui dépend elle-même de la taille… et de la couleur de leurs ailes.

On les aime pour leurs couleurs parfois hypnotiques. Mais fatalité injuste, plus leurs couleurs sont vives et chatoyantes, plus ils sont en danger.

Selon une récente étude publiée dans la revue Journal of Animal Ecology , les papillons les plus colorés ont en effet davantage de difficultés à supporter le dérèglement climatique.

Œuvrer pour la conservation des espèces

En cause : le caractère « ectotherme » des papillons. Ces derniers, incapables de produire de chaleur interne, dépendent entièrement de leurs échanges thermiques avec l’environnement. Or, comme le révèle l’étude, leur capacité de régulation varie significativement selon les espèces.

Pour le découvrir, les chercheurs ont capturé pas moins de 4 000 spécimens sauvages issus de 29 espèces à travers la Grande-Bretagne, durant plusieurs mois en 2009, puis en 2018. Tous étaient des papillons adultes, « l’âge adulte étant le stade le plus apte à se disperser et à amortir sa température en sélectionnant son microclimat ».
Grâce à un minuscule thermomètre, les chercheurs ont pu mesurer avec précision la température de leurs lépidoptères au niveau du thorax. Le diagnostic est sans appel. « La catégorie de couleur des ailes des papillons prédit de manière significative la capacité de thermorégulation des papillons », note l’étude.

Disparition dramatique de certains papillons


De fait, l’enquête révèle que les plus grands spécimens, aux couleurs pâles, comme le papillon blanc ou le papillon « citron », ont une meilleure thermorégulation car ils peuvent incliner leurs ailes pour diriger la lumière du soleil. Ces populations, selon les chercheurs, sont d’ailleurs stables, voire en augmentation.

À l’inverse, les espèces aux ailes plus petites et plus colorées, comme le petit papillon cuivré, régulent moins bien leur température, et dépendent de l’ombre pour se rafraîchir. Elles ont vu leur population chuter au cours des quarante dernières années.

Plus les papillons ont de jolies couleurs vives, moins c’est une bonne nouvelle Sans4892

Certaines espèces de papillons sont obligées de se mettre à l’ombre pour se protéger du soleil et arriver à modérer leur température interne. (Photo : Andrew BLADON / University of Cambridge / AFP)

Une disparition dramatique mais logique, certaines espèces de papillons étant obligées de se mettre à l’ombre pour se protéger du soleil et arriver à modérer leur température interne. Celles-ci sont « susceptibles de souffrir davantage du changement climatique et de la destruction d’habitats naturels », qui voit les petits îlots de fraîcheur diminuer, indique l’auteur principal de l’étude, Andrew Bladon, du département de zoologie de l’université britannique de Cambridge.

Un diagnostic malheureux, qui, espèrent les chercheurs, ouvrira la voie à des études plus approfondies pour « prédire les réponses des espèces au changement climatique » et « permettre de protéger les espèces vulnérables contre les futurs impacts du réchauffement climatique ».

ouest france

Admin
Admin
Admin

Messages : 13861
Date d'inscription : 07/04/2015
Age : 66
Localisation : cotes d'armor

https://lasandalettedeplouha.lebonforum.com

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum