LA SANDALETTE DE PLOUHA
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Le Deal du moment : -30%
JBL LIVE 300TWS – Écouteurs ...
Voir le deal
105 €

Connaissiez vous l'histoire rocambolesque de l'as tankiste allemand Otto Carius, grand spécialiste du char Tigre I et second plus grand as de l'armée allemande ?

Aller en bas

Connaissiez vous l'histoire rocambolesque de l'as tankiste allemand Otto Carius, grand spécialiste du char Tigre I et second plus grand as de l'armée allemande ? Empty Connaissiez vous l'histoire rocambolesque de l'as tankiste allemand Otto Carius, grand spécialiste du char Tigre I et second plus grand as de l'armée allemande ?

Message par Admin Lun 5 Avr - 20:04

Connaissiez vous l'histoire rocambolesque de l'as tankiste allemand Otto Carius, grand spécialiste du char Tigre I et second plus grand as de l'armée allemande ? Sans5835

Otto Carius en uniforme de lieutenant au premier plan et avec son équipage sur un char Tigre I au deuxième plan ( il se trouve au sol, à la gauche )


Considéré comme l'as du front de l'est du fait qu'il y a combattu presque exclusivement, il naît en mai 1922 à Deux-ponts ( Zweibrücken ) près de la frontière française. Durant son enfance, il rêve de devenir musicien mais se lance dans des études d'ingénieurs après le lycée. Lorsque la seconde guerre mondiale débute, il s’engage dans l’infanterie en 1940 après avoir été plusieurs fois recalé par le passé du fait d’un poids insuffisant. Il suit une très dure formation dans le 104ème bataillon d’infanterie ( on lui fait porter des charges plus lourdes que lui du fait de sa petite taille et son petit poids ) et souhaite son transfert dans la Panzerwaffe, la branche blindée de l’armée allemande . Il rejoint aussitôt la 7. Ersatz Pz Abt. où il apprend les bases de la guerre des blindés au poste de chargeur dans un Panzer (38)t.

➡ Au déclenchement de l’opération Barbarossa ( invasion de l’URSS par les forces allemandes ) son unité est intégrée à la 20ème Panzerdivision qui combat en Biélorussie au sein de laquelle il connait son baptême de feu. Il prend part notamment à la bataille de Smolensk vers juillet 1941, et en août il est promu sergent, avant de quitter le front pour suivre une formation de conducteur de char. Il suit également une formation d’officier, ce qui lui permet d’accroître ses connaissances théoriques. Il n’obtient cependant pas son brevet d’officier et regagne le front en février 1942 toujours dans la même unité qui est en très mauvais état puisque beaucoup de chars ont étés perdus dans la poussée soviétique de l’hiver 1941.

📆 Après un an d’expérience sur le front est, Carius est sélectionné pour rejoindre une unité du tout nouveau char lourd allemand, le Panzer VI « Tigre » sensé améliorer la situation difficile de l’Allemagne sur tous les fronts. Ainsi il rejoint le 502ème bataillon de chars lourds en avril 1943 équipé du nouveau Tigre, et en juillet 1943 il prend le commandement de la deuxième compagnie de son unité en gagnant le front de Leningrad ( St-Petersbourg ) ou il détruira quatre SU-85 soviétiques. En octobre, alors que son Tigre est immobilisé du fait de soucis mécaniques, une douzaine de T- 34/76 l’attaquent en combat rapproché, Carius en détruira 10 et s’en sortira indemne.

💥 Par la suite en décembre 1943, Carius et son tireur, Kramer accompliront ce qui est l’une des destructions les plus incroyables de la Panzerwaffe : En effet, le 16 décembre, alors qu’un avion de reconnaissance ennemi survole la zone ou se trouve Carius et son équipage, son tireur s’empare du canon, vise et détruit l’avion ennemi avec la canon de 88mm du Tigre ! Mais ce n’est là que l’un des premiers faits d’armes du tankiste allemand et de son équipage puisqu’en mars de l’année suivante il détruit douze T-34 et un char lourd KV-1 en Estonie. Un mois plus tard, alors qu’il se penche vers Kramer pour qu’il lui allume une cigarette, une bombe détruit la coupole de son char, Carius est grièvement blessé mais survit... Comme quoi fumer ne tue pas toujours !

🎯 En juillet 1944, avec son ami et acolyte Albert Kerscher ( un autre grand tankiste de la 502ème ), il est en mission de reconnaissance dans le secteur du village de Malinova, ou se trouve une colonne d’assaut soviétique. Carius et Kerscher décident de reprendre immédiatement le village sans attendre les renforts et retournent chercher leurs deux Tiger, Carius et Kerscher mèneront l’attaque tandis que les 6 autres Tiger de leur compagnie resteront en retrait. Au moment d’entrer dans le village, deux T-34-85 le localisent et le prennent dans leur ligne de mire, mais Kerscher qui se trouvait à une centaine de mètres,
ouvre le feu et les détruits ! Dans le même temps, Carius décide d’engager un IS-2 (après un moment d’hésitation, du fait que le nouveau char lourd soviétique avait une silhouette similaire à celle du Tiger II ). Le combat dure 20 minutes et l’attaque est une réussite : 17 chars ennemis dont les nouveaux chars soviétiques IS-2 seront détruits dont 10 revendiqués par Carius et son équipage...

🤕 Deux jours plus tard, le tankiste allemand est gravement blessé : Alors qu’il était en patrouille de reconnaissance avec son conducteur en side-car, il est blessé à la cuisse par des fantassins soviétiques. Il tente de s’échapper à pied mais est touché à plusieurs reprises, et se jetant dans un fossé, il est blessé de nouveau au bras et dans le dos. Un soldat russe s’avance vers lui et tire à plusieurs reprises au pistolet sur Carius pour le terminer, mais distrait par les bruits de moteur des Tigre de la Compagnie de Carius ( alertés par les bruits de coups de feu ) il rate deux de ses coups. Le troisième frappe le tankiste au cou, mais évite miraculeusement les organes vitaux et ses artères. Il est récupéré gravement blessé à l’issue de ces combats et part pour 6 mois à l’hôpital. Il reçoit les feuilles de chênes pour son courage par la suite : Une distinction rare pour son prestige, en effet seules 890 de ces médailles furent décernées.


Otto Carius ne reprendra du service qu’en janvier 1945, après s’être complètement remis de ses blessures, et malgré ses réclamations pour revenir à son ancienne unité, le 502ème, il est affecté et prend la tête de la 2ème compagnie du 512ème bataillon de chars chargé de défendre le Rhin. Sa compagnie est équipée du nouveau chasseur de char lourd « Jagdtiger » produit en seulement 77 exemplaires et armé du surpuissant canon de 128mm Pak/44 capable de détruire n’importe quel char allié à n’importe quelle distance du fait de sa vélocité et de sa capacité de pénétration de blindage. Néanmoins, la situation est difficile, étant donné que les Jagdtiger sont très fragiles mécaniquement ( ils pèsent plus de 70 tonnes ! ) et que les équipages sont inexpérimentés et peu nombreux, il déclarera ainsi, au sujet du Jagdtiger, mettant en évidence le baisse de niveau des unités tankistes allemandes :

" En Russie, Avec deux ou trois commandants et équipages de ma compagnie, nous aurions pu accueillir l’ennemi avec un joli feu d’artifice. Cinq Russes étaient au moins aussi dangereux que trente Américains ! "

⚠Il arrivera toutefois à détruire plus de 15 chars alliés dans une embuscade le 11 avril 1945. Mais à la fin du mois, la Wehrmacht est défaite sur le front de l'ouest et la compagnie de Carius se rend après avoir saboté les 6 chars qui lui restait. Il est capturé par les américains avant d’être libéré quelques mois plus tard.

Après la guerre, Carius qui avait terminé la guerre au grade de Hauptmann ( équivalent de capitaine ) , entreprend des études en pharmacie et devient pharmacien dans sa ville natale, son enseigne portant le nom de « Tiger Apotheke » ( Pharmacie du Tigre ) qu’il tient jusqu’en 2011. Il a écrit « Des tigres dans la boue » dans lequel il raconte ses souvenirs de guerre, le vécu des soldats mais décrit aussi certaines batailles. Son livre est considéré comme l’une des meilleures mémoires de guerre.

Otto Carius meurt en 2015, à 92 ans. Mais contrairement à beaucoup de gradés allemands, il n’aura jamais été membre du parti nazi. Il est crédité de plus de 150 destructions de chars, ce qui fait de lui le plus grand tankiste de la Panzerwaffe après Kurt Knispel.

https://www.facebook.com/historateurs/photos/pcb.829349871124836/829343147792175/
Sources :
" Des tigres dans la boue " Otto Carius
https://www.thetimes.co.uk/article/otto-carius-s0v7rh3mltb
http://www.achtungpanzer.com/gen4.htm
http://deuxiemeguerremondia.forumactif.com/t786-otto-carius/
http://www.flamesofwar.com/hobby.aspx?/
Admin
Admin
Admin

Messages : 14071
Date d'inscription : 07/04/2015
Age : 66
Localisation : cotes d'armor

https://lasandalettedeplouha.lebonforum.com

Revenir en haut Aller en bas

Connaissiez vous l'histoire rocambolesque de l'as tankiste allemand Otto Carius, grand spécialiste du char Tigre I et second plus grand as de l'armée allemande ? Empty Re: Connaissiez vous l'histoire rocambolesque de l'as tankiste allemand Otto Carius, grand spécialiste du char Tigre I et second plus grand as de l'armée allemande ?

Message par Admin Lun 5 Avr - 20:10

Connaissiez vous l'histoire rocambolesque de l'as tankiste allemand Otto Carius, grand spécialiste du char Tigre I et second plus grand as de l'armée allemande ? Sans5836
Otto Carius, au grade de sous lieutenant pose en uniforme d’officier de la Panzerwaffe aux alentours de 1943.


Connaissiez vous l'histoire rocambolesque de l'as tankiste allemand Otto Carius, grand spécialiste du char Tigre I et second plus grand as de l'armée allemande ? Sans5837

Otto Carius sur ce son Tigre 217 en 1944.

Connaissiez vous l'histoire rocambolesque de l'as tankiste allemand Otto Carius, grand spécialiste du char Tigre I et second plus grand as de l'armée allemande ? Sans5838

Connaissiez vous l'histoire rocambolesque de l'as tankiste allemand Otto Carius, grand spécialiste du char Tigre I et second plus grand as de l'armée allemande ? Sans5839

Otto Carius posant avec La Croix de fer aux feuilles de chêne à une date inconnue ( années 2000 )


Admin
Admin
Admin

Messages : 14071
Date d'inscription : 07/04/2015
Age : 66
Localisation : cotes d'armor

https://lasandalettedeplouha.lebonforum.com

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum