LA SANDALETTE DE PLOUHA
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
-30%
Le deal à ne pas rater :
Nike Air Max Command
90.97 € 129.99 €
Voir le deal

Le P-39 perdu de Sibérie

Aller en bas

Le P-39 perdu de Sibérie Empty Le P-39 perdu de Sibérie

Message par Admin Ven 3 Sep - 17:23

Le P-39 perdu de Sibérie Sans6402

https://www.facebook.com/PassionMilitaria/photos/a.466106620129110/6156451397761242/

Le 19 novembre 1944, le Lieutenant soviétique Ivan Baranovsky se pose en urgence à la suite d'un incident moteur sur son avion de chasse Bell P-39, de fabrication américaine. Mais il atterrit sans le savoir sur un lac gelé : l'appareil coule immédiatement, son pilote avec lui. Il faudra attendre 2004 pour que le chasseur soit finalement retrouvé. Il est aujourd'hui l'une des pièces du Niagara Aerospace Museum

L'avion de chasse est produit dans l'usine Bell de la ville de Buffalo, dans l'État de New York. Il est le dernier appareil de la variante P-39Q-15-BE et sort des lignes de production le 23 novembre 1943. L'avion doit être envoyé, dans le cadre du programme lend-lease (prêt-bail aux nations alliées par les États-Unis) à la Grande-Bretagne. Finalement, c'est l'Union soviétique qui va recevoir les P-39, dont ce P-39Q-15-BE, qui reçoit le #44-2911.

🛩 L'appareil est envoyé en Union soviétique via le Canada et l'Alaska : le 9 janvier 1944, l'Armée rouge en prend possession à Fairbanks, en Alaska, même s'il faut attendre début février pour que la 1PAD (la 1ère division aérienne soviétique) ne rapatrie les appareils jusqu'à la ville soviétique de Markovo. Finalement, l'appareil va rejoindre l'ouest de la Russie : après un périple à travers le territoire russe, les P-39 sont livrés au 773e Regiment d'aviation (773 IAP) basé à Krasnoyarsk. Le #44-2911 y reçoit le n°23 (blanc).

Le P-39 perdu de Sibérie Sans6403

https://www.facebook.com/PassionMilitaria/photos/p.6156483947757987/6156483947757987/?type=3


🛩 En juin 1944, l'unité est redéployée vers le nord et le 18 juillet, c'est le Lieutenant Ivan Ivanovich Baranovsky qui se voit attribuer cet appareil. Baranovsky combat entre le 21 juin et le 9 août avec ce chasseur lors de l'opération Svir au-dessus de la Finlande : le régiment remporte 7 victoires aériennes, dont six face à des Morane-Saulnier MS406, des chasseurs français du début de la Seconde Guerre mondiale, vraisemblablement réquisitionnés par les Allemands pour les fronts secondaires !

🛩 Durant le reste du mois d'aout et en septembre, l'appareil passe de nombreux jours en réparation, notamment pour des dégâts au fuselage. Il est renvoyé au service opérationnel le 9 octobre 1944 contre des chasseurs de la Luftwaffe allemande. Et le 19 novembre, avec Baranovsky aux commandes, le #44-2911 décolle vers son destin.
🛩 L'officier soviétique quitte l'aéroport de son régiment, basé à Murmashi, dans les environs de Mourmansk, vers le nord-ouest et la base de Luostari. Baranovsky doit y apporter des réserves de munitions ainsi que du ravitaillement en nourriture. Mais après plusieurs heures, le Airacobra semble avoir disparu. Il est immédiatement porté disparu. Et le mystère débute : personne ne sait ce qu'il est arrivé au pilote et au chasseur !

🛩 L'histoire de cet avion disparaît et personne n'en entend plus parlé. Jusqu'au tout début des années 2000 : un pécheur, sur le petit lac Mart-Yavr, au nord de Mourmansk et à une trentaine de kilomètres de Luostari, aperçoit ce qui semble être une carcasse d'avion, à une quinzaine de mètres de profondeur. En regardant de plus près, et aidé par l'eau cristalline, le pécheur parvient à identifier un avion de chasse de la Seconde Guerre mondiale dans un état remarquable. Il contacte alors les autorités.

🛩 Le 6 octobre 2004, l'avion est préparé et retiré du lac. À l'intérieur du cockpit, on retrouve les restes du Lieutenant Baranovsky, ainsi que ses effets personnels, notamment une chaussure et ses médaille de l'Ordre de la Gloire et l'Ordre du Drapeau rouge ! Il est alors enterré avec tous les honneurs militaires au Mémorial de la Gloire, installé au nord-ouest de Mourmansk. Mais l'avion va lui connaître un autre destin.
🛩 L'Airacobra est transporté à Moscou dans les jours qui suivent sa remontée du lac. Plusieurs spécialistes se penchent sur les causes de l'accident : il s'avère qu'au final, Baranovsky a subi une panne moteur, deux cylindres ayant traversé le bloc moteur, provoquant de graves vibrations. Baranovsky, pilote expérimenté, décide vraisemblablement de ne pas sauter en parachute et tente d'atterrir : il se pose, sans le savoir, sur la surface finement gelée du lac Mart-Yavr, à environ 29 km au sud-est de l'aérodrome de Luostari. L'avion casse la glace et sombre immédiatement : le pilote ne peut rien faire, assommé par le froid, et est entraîné avec son appareil, noyé ou mort de froid.

🛩 Finalement, en 2005, une licence d'exportation est délivrée par les autorités russes : direction le West Sussex au Royaume-Uni, l'appareil ayant été acheté par un homme appelé Jim Pearce. Mais le chasseur change très vite de mains : en 2009, c'est le Ira G. Ross Aerospace Museum qui l'achète. Le musée, aujourd'hui nommé Niagra Aerospace Museum, l'installe dans ses infrastructures de Buffalo, sous le nom de « Miss Lend Lease ». En 2010, plusieurs travaux de restauration sont entrepris. Le P-39 est toujours présenté aujourd'hui, dans un état proche de celui de sa découverte.

🛩 Source : pacificwrecks.com
Admin
Admin
Admin

Messages : 14403
Date d'inscription : 07/04/2015
Age : 66
Localisation : cotes d'armor

https://lasandalettedeplouha.lebonforum.com

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum